Avertir le modérateur

12/06/2012

Déclaration de Djamila Sonzogni candidate EELV dans la 5è du Haut-Rhin

Les Français-e-s et se sont exprimé-e-s hier et semblent devoir donner, dimanche prochain, une majorité à François Hollande.

 

L’abstention atteint un record pour des élections législatives, dans le pays comme dans notre circonscription, avec respectivement 43 et 47 %, une majorité de Mulhousiens (53 % sur la ville) ayant même choisi de ne pas voter.

 

Cela traduit, selon les analyses, une défiance à l’encontre du politique tout autant qu’un sentiment que, dans un système institutionnel faisant la part belle à l’élection présidentielle et conduisant la majorité parlementaire à découler de l’élection d’une personne à la magistrature suprême, les jeux sont faits et l’Assemblée nationale a pour mission d’être une simple chambre d’enregistrement.

 

Les écologistes sont opposés à ce (dys)fonctionnement institutionnel et mal à l’aise avec un mode de scrutin uninominal majoritaire qui crée bien souvent un  réflexe de « vote utile », renforçant la bipolarisation de la vie politique autour du PS et de l’UMP.

 

Ici comme ailleurs, les candidat-e-s des tiers-partis, parmi lesquels Europe Ecologie Les Verts, ont pâti de ce climat de défiance, de ce système institutionnel et électoral. Dans ce contexte difficile, je remercie chaleureusement les 1 381 électrices et électeurs qui m’ont fait l’honneur de m’accorder leurs suffrages.

 

Découpée aux petits oignons pour l’UMP, la 5e circonscription enregistre une progression de la gauche dont bénéficie tout particulièrement le PS. Dimanche prochain, les Français-e-s auront l’occasion de doter l’Assemblée nationale d’une majorité de progrès. Cette majorité, je souhaite qu’elle porte les aspirations du plus grand nombre, qu’elle soit, malgré tout, représentative du plus grand nombre de sensibilités, socialiste, FDG et écologiste, qu’elle reflète la variété des idées qui animent la gauche de responsabilité, dans un esprit partenarial, constructif et mutuellement respectueux.

  

Le Parti Socialiste, composante la plus importante de cette majorité, aura le devoir de prendre en compte cette diversité. Nous nous efforcerons de trouver avec lui les convergences nécessaires sur la sortie du nucléaire, la conversion écologique de l’économie, la 6e République ou une nouvelle politique dans les quartiers et pour l’égalité des territoires.

  

Il existe à gauche une attente de véritable alternative et non de simple alternance, que ce soit à l’Assemblée nationale ou dans notre ville. Cette alternative constituée d’idées et de pratiques novatrices, d’une grande exigence éthique et démocratique, EELV et moi-même, plus que jamais, sommes déterminés à la porter dans le cadre du rassemblement le plus large possible de ceux qui veulent une ville et une société apaisées, justes et ouvertes.

 

Le vrai changement peut commencer dimanche. Dans la 5e circonscription, c’est désormais Pierre Freyburger qui en porte l’espoir. J’appelle les électrices et les électeurs à lui donner sa chance en votant pour lui.

 

Djamila Sonzogni Candidate EELV aux élections législatives – 5e circonscription du Haut-Rhin


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu