Avertir le modérateur

03/07/2012

Israël demande 1 milliard de $ au FMI pour l'Autorité palestinienne

Le droit international stipule qu'en cas d'occupation d'un territoire, il incombe à l'occupant la prise en charge des populations, en l'occurrence pour Israël, les Palestiniens. 

Sous la double mentalité coloniale et d'apartheid, il est vident qu'Israël ne voudra dépenser aucun shekel pour le peuiple palestinien occupé. Il ne fait que prendre, avec d'autant plus de facilité que ses soldats sont ultra armés, et qu'il a pris soin de faire désarmer les Palestiniens qui se retrpouvent à la fois sans défense et sans le droit de se défendre. 

Israël a donc demander 1 milliard au FMI pour se dédouaner de ses obligations d'Etat occupant.

Le FMI a refusé au nom du fait que les territoires palestiniens ne sont pas un Etat.

Israël demande en vain 1 milliard de $ au FMI 

Seules des sanctions font suffisamment pression sur les Etats pour qu'ils respectent le droit international, c'est la but de la campagne BDS.

En parallèle, l'aide internationale, les conférences de donateurs pour les Palestiniens ont toujours permis l'afflux d'argent pour calmer les occupés, les opprimés palestiniens. 

Si l'argent venait à manquer en Palestine, une troisième intifada pourrait mettre Israël face à ses pratiques d'Etat criminel.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu